"Votre subconscient est votre meilleur allié pour modifier un comportement qui ne vous convient plus"

Stéphane Marchand

Hypnose et accompagnement

Rencontrer et guérir son enfant intérieur

12/03/2024

Rencontrer et guérir son enfant intérieur

Chaque adulte porte en lui un enfant plus ou moins blessé.  Ses blessures sont diffuses parfois.  Elles s'enfouissent alors que l'on grandit. Elles sont pourtant toujours là et prennent une grande part dans nos prises de décisions quotidiennes. Aller le rencontrer et lui apporter toute notre attention va permettre de retrouver notre unité. Les bénéfices de maintenir le contact avec lui sont immenses pour nos vie, nos réalisations et notre évolution.

En grandissant, nous traversons plusieurs étapes à marche forcée, nous ne pouvons y échapper, elles s'inscrivent dans la nature même de la condition humaine.

 

Nous traversons l'enfance pour entrer dans l'adolescence, puis vient l'âge adulte.

Chaque étape apporte son lot de découvertes et de déconvenues.


On peut dire de manière désormais documenté, que l'enfance est l'étape crucial dans le développement du futur adulte. 


Pour chaque enfant naissant, les 10 premières années de sa vie, vont conditionner la majorité de ses prises de décisions et de ses cheminements à l'âge adulte.

Il va se découvrir et va confronter tous ses désirs au monde qui l'entour.

Il va ressortir de ses confrontations, de ses échanges avec le monde, des joies, des tristesses, de ses succès à ses frustrations ou échecs.

Mais à la différence de l'adulte qui comprend qu'il ne peut compter bien souvent que sur lui-même, l'enfant a besoin d'être accompagné constamment dans ses apprentissages.
On doit subvenir à ses besoins essentiels physiologiques, mais on doit aussi subvenir à ses besoins d'appartenance, à sa sécurité affective et le reconnaitre en tant qu'individu à part entière et on doit l'accompagner au mieux pour qu'il comprenne ses émotions face aux situations de la vie qui se présente à lui, il a besoin d'être rassuré et compris.


Il s'avère et je ne vous l'apprend pas, que tous les parents font ce qu'ils peuvent, avec leur propre carence affective, pour éduquer leurs enfants.
S'en suit l'éducation scolaire, où là aussi, l'enfant peut faire face à de nombreuses blessures affectives, émotionnelles, bien souvent l'estime de soi et la confiance en soi prennent des coups.

 

Chaque enfant grandit et se développe avec des blessures, parfois elles sont dus à des violences manifestes d'un ou des parents, elles sont visibles et les blessures profondes occasionnés sont facilement identifiables. Mais parfois elles sont diffusent, la culpabilité infusé, le sentiment d'être un incapable parce qu'on lui dit ou le manque criant d'attention ou parfois même les 3 en même temps peuvent gommer toute joie, freiner tout dynamisme et curiosité de l'enfant.


Et il grandit avec ses blessures, sans forcément les identifier, mais elles sont là. Et plus on grandit et plus elles s'enfouissent dans la mémoire de cet enfant intérieur qui est écarté de son cheminement puisque l'évolution n'attend pas et on devient adulte.  

 

Il est tellement préjudiciable à l'évolution personnelle de sa vie d'adulte, de vouloir étouffer, d'oublier l'enfant qu'on était. La spontanéité, l'assurance, le courage, la confiance, toutes ses qualités qui ont été plus ou moins attaqués durant l'enfance n'ont pourtant pas disparu. 
Et ces blessures refont surface lors de situation et d'évènements inattendu, une prise de parole en public, une condescendance, l'interprétation d'un manque d'attention et voilà que les blessures de cet enfant intérieur refont surface, on va alors se surprendre dans des réactions que l'on peut juger à postériori  comme disproportionné, et parfois on ne se reconnait pas.

 

Il est essentiel de se reconnecter à son enfant intérieur pour qu'il nous dise ce qui lui a manqué, qu'il nous parle de ses blessures. Il émerge alors un sentiment d'apaisement et de soulagement puissant.
On peut alors le chérir, lui apporter toute notre attention pour le guérir. Les bénéfices sont très rapidement observables dans son quotidien : plus d'anxiété, une unité en soi qui va permettre de retrouver une confiance et une estime de soi salvatrice pour entreprendre tout ce qu'on a mis de côté pour de mauvaises raisons.
Mais ce n'est pas fini. Il est tout aussi essentiel de maintenir ce lien avec son enfant intérieur, il devient notre meilleur ami, l'ami le plus profond que nous ayons ici.

Ensemble il va permettre de prendre des décisions, de faire des choix parfois difficiles, les bénéfices de maintenir le contact avec lui sont immenses.