"Votre subconscient est votre meilleur allié pour modifier un comportement qui ne vous convient plus"

Stéphane Marchand

Hypnose et accompagnement

l'hypnose et la maitrise de son poids

10/11/2020

l'hypnose et la maitrise de son poids

La maitrise de son poids passe par plusieurs étapes incontournables. Notre alimentation doit être saine et équilibrée, certes, mais elle doit aussi nous procurer du plaisir, nous correspondre.

Comme il faut apprendre à bien manger pour avoir un corps sain, il faut aussi apprendre à gérer ses émotions face aux évènements extérieur pour ne pas dévier et glisser vers des comportements alimentaires nocifs pour sa santé.

Les pertes de poids suivi d'une reprise après un régime sont courant. La santé de l'esprit est intimement lié à la santé physique. Faire un régime sans aborder nos habitudes générationnelle ou culturelle, par ex, procure de la frustration et n'est pas durable. L'hypnose vous aide à harmoniser vos objectifs de maitrise de poids durablement, parce que l'esprit le souhaitera profondément.

Le poids de notre corps fait partie intégrante de notre bien être, il faut en prendre soin et être vigilant aux écarts de balance. 
Le poids est  un indice important de l'état de notre santé. Savoir manger équilibré et sainement s'apprend, et c'est une étape primordial pour pouvoir modifier son comportement alimentaire.
Aussi, dans cet article, je ne parlerais pas de nutrition, ni de diététique, je ne suis pas formé pour, je préfère vous orienter vers des professionnelles que je connais bien, et avec qui je travaille régulièrement. Vous trouverez les liens en bas de cet article.

 

Mais alors, en tant qu'hypnologue, en quoi puis je vous aider pour être mieux dans votre corps, si on ne parle pas de nutrition ni de diététique ? Et bien nous allons parler de tout le reste, de vos angoisses ou de votre joie de vivre, de vos programmation générationnelles, de votre besoin ou pas de contrôler votre environnement, bref, de vos perceptions de la vie.
 
La recette magique pour maitriser son poids, tout le monde la connait : alimentation saine, équilibrée et activité physique régulière. Oui, tout le monde connait par coeur le "manger 5 fruits et légumes par jour" et le "manger bouger".
Mais alors pourquoi y a t-il autant de trouble alimentaire dans notre société ?
C'est que notre vie est sans cesse bousculée par des évènements extérieurs, pour le bon et pour le moins bon, ces évènements produisent des émotions en nous et induisent ensuite un comportement, qui amène à son tour un résultat.
Notre rapport à la nourriture remonte à notre plus tendre enfance, elle fait partie de nous, je ne vous apprend rien en vous disant que notre alimentation est vitale pour notre santé physique, mais elle contribue et influence aussi notre santé psychique, en fait, les deux sont intimement liés et focaliser sur ce qu'on doit absorber pour être en bonne santé sans regarder ce qui nous fait du bien dans la tête est une grave erreur. Tout ce qu'on produira sera de la frustration et cette impression tenace que ce que je dois absorber, pourtant bon pour ma santé, ne me correspond pas.
Nous avons tous en tête des aliments qui nous procurent de la joie quand d'autres nous dégoutent, et entre les deux, tout un panel d'aliments entrant aussi, à différents degré, dans nos "cases émotives".
Pour comprendre rapidement qu'il ne faut pas séparer ce qui fait du bien à notre corps et ce qui fait du bien à notre esprit, il suffit d'écoutez parlez un chef cuisinier passionné et il associera systématiquement la saveur d'un aliment à une émotion, à un partage. L'alimentation n'agit donc pas que sur notre santé physique, elle navigue dans tout notre être, il va donc falloir trouver l'équilibre qui me va le mieux.
Une fois ce constat établi, on remarque que si notre nourriture participe à notre mieux être psychique, par le biais de nos émotions, il faut s'en pré occupé et regarder de ce qu'on absorbe quand on est trop balloté par elles.
Et c'est là, en regardant notre comportement alimentaire que nous constatons souvent qu'il est un peu voir beaucoup corrélé à nos émotions.
Prenons des exemples précis :
Si mon objectif est sportif, je dois faire attention à manger des aliments qui vont me permettre d'être performant, la notion aliment/carburant prend toute sa place.
Mais si lorsque j'étais enfant, à chaque fois que j'étais gentil ou que j'avais bien fait à l'école, on me récompensait avec une friandise ou mon plat préféré.
Alors mon objectif de performance est tiraillé, malmené par mon besoin de récompense lorsque j'ai atteins le niveau que je convoitais, il y a le risque d'un relâchement dans mon alimentation, une prise de poids causée par cette programmation générationnelle.

 

Autre exemple : 
J'ai une alimentation relativement équilibrée, mais j'ai un petit faible pour le sucre, notamment le chocolat. J'ai tendance à prendre un carré de temps en temps, mais je suis raisonnable.
Puis, un enchainement d'évènements arrivent, que ce soit d'ordre professionnel (changement de direction, de collègues, perte de chiffre d'affaire, d'emploi etc.) ou personnel (rupture amoureuse, conflit, surmenage, pépin physique etc.) le comportement raisonnable envers le sucre ou comme ici le chocolat, peut basculer vers de la compensation, c'est à dire que ce que je considérais comme un pêcher mignon, va devenir une béquille, le sucre va devoir compenser une série d'émotions négatives que je ressent en moi.
Ce comportement peut devenir addictif et aura des répercutions sur mon poids et ma santé.


Même chose dans le cas ou la personne n'arrive pas à maintenir son poids santé, commence à enchainer les régimes et fait le yo-yo avec son poids, j'ai vu des alternances de +20kg à -20kg sur plusieurs décennies. Plus régulièrement des prises et des pertes de 7/8 kg sur quelques années.

Ces quelques comportements alimentaire nocifs sont entretenus par nos émotions, et nos émotions sont conditionnées par notre perception de notre environnement ou par nos programmations enfantines, ou encore générationnelle ou bien culturelle.


Pour les modifier, il va falloir se recentrer, et changer son discours intérieur, permettre la naissance ou la renaissance de ses ressources, les entretenir et les protéger des éléments perturbateurs extérieurs. Pour que ce soit durable, il va falloir aller chercher, dans son inconscient, le fil rouge à dérouler, il va permettre de déceler les endroits qu'il va falloir réparer, les croyances limitantes qu'il va falloir gommer et ainsi pouvoir ancrer, à la place, les nouvelles dispositions alimentaires qui nous ressemblent, qui nous feront nous sentir mieux dans notre tête et ensuite dans notre corps.

Les étapes sont personnalisées et les progrès sont constants. Puisque le travail est réalisé en profondeur de votre esprit, les dispositions sont ancrées durablement, le poids se perd et ne se reprend plus.
Un exemple de changement opéré grâce à l'hypnose ? Et bien savez-vous que la plupart des personnes dites mince, mange avec leur estomac en priorité et non avec leur palais ? Ce n'est pas que ces personnes se fichent du goût, non, ces personnes vont pouvoir réguler leur apport en nourriture à l'aide de la perception qu'elles ont du remplissage de leur estomac.

Donc, sous hypnose, nous pouvons suggérer à la personne ne sachant pas reconnaitre un estomac plein, de le voir comme une trousse avec fermeture éclair (en précisant bien la taille de la trousse :)) ce qui aura pour effet, d'apprécier ce que je mange, mais de m'arrêter quand je sent que mon estomac me le demande, les conséquences bénéfiques sont rapidement mesurable, par les quantités et donc par un regain de dynamisme et donc par une perte de poids.
Il y a bien sûr d'autres pistes : savoir reconnaitre la satiété, se débarrasser de l'aliment addictif, tenir ses objectifs poids, etc. Sans oublier également tous ces comportements nocifs liés à une mauvaise estime de soi, d'autres pistes seront alors explorées.
L'harmonie dans son corps se trouve lorsque dans son esprit, nous ressentons et nous visualisons le chemin à suivre.
Dès lors, tout est permis et durablement ! le travail est fait en profondeur, il est personnalisé, mes objectifs ne sont pas ceux du voisin, de la voisine ou de la société il me corresponde et si je puis dire, il me colle à la peau !

 

Ci dessous, des professionnelles qui pourront vous guider en nutrition et en diététique

Justine Caquineau , nutritionniste, secteur La Baule, presqu'ile Guérandaise, Saint-Nazaire, Montoir de Bretagne

https://lignedenvie.fr/

 

Elisa Cloteau, diététicienne

https://www.espace-mieux-manger.com/

La visualisation, clé essentielle